Accueil | Les précédents édito | Actualité

ACTIONS

Fil des billets

lundi, 21 mars 2011

ONU FEMMES : Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes

Les 5 priorités de ONU Femmes :

  1. Renforcer l’influence, le leadership et la participation des femmes à la prise de décision dans tous les domaines
  2. Mettre fin à la violence envers les femmes
  3. Renforcer l’application de la résolution 1325, Femmes, paix et sécurité
  4. Renforcer l’autonomisation économique des femmes
  5. Inclure l’égalité des sexes dans toutes les politiques publiques, leur planification, leur budgétisation et dans les statistiques nationales, locales et sectorielles

Lors de la 55° CSW, Michelle Bachelet, Secrétaire Générale adjointe de l’ONU et directrice exécutive d’ONU Femmes a rencontré les responsables des ONG.

Retour au compte rendu de la 55ème CSW | Lire le compte rendu de l'atelier Regards de femmes, Femmes Solidaires et la CLEF

Site Internet en Français d'ONU FEMMES

Rencontre avec Michelle Bachelet lors de la 55° CSW

Michelle Bachelet a rappelé ses 5 priorités a écouté toutes les représentantes puis a répondu précisément en réorientant les priorités.

Michèle Vianès a félicité Michelle Bachelet de sa nomination, a rappelé le poids des responsabilités qui lui incombe dorénavant : démontrer que les femmes sont capables d’obtenir l’égalité réelle femmes-hommes en droits, devoirs et dignité dans tous les domaines. Michèle Vianès a sensibilisé au problème fondamental du non-enregistrement des naissances et rappelé que puisque Michelle Bachelet souhaite que toutes les femmes dans le monde puissent avoir accès à leur émancipation et autonomie, il était indispensable que l’Anglais ne soit pas la seule langue d’expression d’ONU Femmes.

Après avoir écouté attentivement toutes les interventions, Michèle Bachelet a répondu en disant que la priorité était de mettre fin aux violences envers les femmes, qui concernent toutes les régions, tous les milieux, tous les âges, du bébé violé au veuves abandonnées.

Pour obtenir des résultats concrets, les femmes ne doivent plus se limiter aux actions de plaidoyer, mais être actives dans tous les organes de prise de décision, dans les domaines économiques et politiques.

Retour au compte rendu de la 55ème CSW | Lire le compte rendu de l'atelier Regards de femmes, Femmes Solidaires et la CLEF

lundi, 5 octobre 2009

Actions de Regards de Femmes Liffré

Création d’une maison de naissance - Maternité – à Logoualé, Cote d’Ivoire

Par Regards de Femmes du pays de Liffré, en partenariat avec Métissage France Et Métissage Côte d’Ivoire

Les actions PEKIN +15

  • premier billet

jeudi, 9 avril 2009

FORUM PARTAGIDER.FR

Partage égal entre les femmes et les hommes des responsabilités à tous les niveaux, y compris les soins concernant le HIV/SIDA.

Pendant la commission du statut des femmes, à l’Onu à New York, la Coordination française pour un lobby européen des femmes (CLEF), en partenariat avec Regards de Femmes, organise une « agora place du marché » où les associations de femmes francophones présenteront et échangeront leurs bonnes pratiques en 2 temps :

    1. Speed dating : chaque association tient un stand où elle présente ses actions et répond aux questions des participantes

    2. Débat général et pistes de travail pour les échanges de bonnes pratiques à développer afin de renforcer ou d’établir des partenariats entre associations de femmes.
Toutes les associations présentes sont cordialement invitées à participer à cet évènement.

En effet, l’accès aux ressources, aux droits et au pouvoir est distribué de manière inégale entre les femmes et les hommes, l’inégalité se fait sentir à tous les niveaux et dans tous les groupes sociaux.

Le but des politiques d’égalité entre les femmes et les hommes est que les femmes et les hommes aient les mêmes possibilités, les mêmes droits et les mêmes responsabilités dans tous les domaines. Que les femmes soient actrices de leur vie, autonomes et responsables.

Des phénomènes et tendances politiques internes et internationaux, tels que l’augmentation de la traite des femmes dans un but d’exploitation sexuelle et la croissance des extrémismes religieux, représentent une nouvelle menace pour l’intégrité des femmes et leurs droits humains, en particulier leurs droits sexuels.

En outre, les femmes se heurtent à des défis supplémentaires à l’échelle mondiale, comme le taux élevé de VIH / sida parmi les femmes et les petites filles, la prévalence de la violence physique et sexuelle masculine envers les femmes au sein de toutes les sociétés, la violation constante des droits humains des femmes dans les situations de conflit et de guerre ou encore la féminisation de la pauvreté dans le monde entier, en particulier le problème des lois sur l’héritage de la terre.

Les déséquilibres entre les femmes et les hommes influencent donc tous les domaines de l’existence. Afin de réaliser l’égalité femmes-hommes, il convient donc d’agir sur tous les fronts définis par les objectifs stratégiques de la Plate-forme d’Action de Pékin (ONU, 1995) :

    1. Éliminer les rôles et stéréotypes de genre fondés sur un modèle patriarcal

    2. Réaliser la justice économique et sociale pour les femmes

    3. Promouvoir la position des femmes dans la prise de décision : vers la démocratie paritaire

    4. Éradiquer la violence envers les femmes et mettre en œuvre les droits humains des femmes


[ Pour en savoir plus le site en anglais de la commission de la condition de la Femme. ]