Accueil | Les précédents édito | Actualité

6° Edito

53° SESSION DE LA COMMISSION DE LA CONDITION DE LA FEMME 2-13 MARS 2009

Partage égal entre les femmes et les hommes des responsabilités à tous les niveaux, y compris les soins concernant le HIV/SIDA
Pendant la commission du statut des femmes, à l’Onu à New York, la Coordination française pour un lobby européen des femmes (CLEF), en partenariat avec Regards de Femmes, organise une « agora place du marché » où les associations de femmes francophones présenteront et échangeront leurs bonnes pratiques en 2 temps :
 

  • 1. Speed dating : chaque association tient un stand où elle présente ses actions et répond aux questions des participantes

    2. Débat général et pistes de travail pour les échanges de bonnes pratiques à développer afin de renforcer ou d’établir des partenariats entre associations de femmes.

Toutes les associations présentes sont cordialement invitées à participer à cet évènement.

En effet, l’accès aux ressources, aux droits et au pouvoir est distribué de manière inégale entre les femmes et les hommes, l’inégalité se fait sentir à tous les niveaux et dans tous les groupes sociaux.

Le but des politiques d’égalité entre les femmes et les hommes est que les femmes et les hommes aient les mêmes possibilités, les mêmes droits et les mêmes responsabilités dans tous les domaines. Que les femmes soient actrices de leur vie, autonomes et responsables.

Des phénomènes et tendances politiques internes et internationaux, tels que l’augmentation de la traite des femmes dans un but d’exploitation sexuelle et la croissance des extrémismes religieux, représentent une nouvelle menace pour l’intégrité des femmes et leurs droits humains, en particulier leurs droits sexuels.

En outre, les femmes se heurtent à des défis supplémentaires à l’échelle mondiale, comme le taux élevé de VIH / sida parmi les femmes et les petites filles, la prévalence de la violence physique et sexuelle masculine envers les femmes au sein de toutes les sociétés, la violation constante des droits humains des femmes dans les situations de conflit et de guerre ou encore la féminisation de la pauvreté dans le monde entier, en particulier le problème des lois sur l’héritage de la terre.

Les déséquilibres entre les femmes et les hommes influencent donc tous les domaines de l’existence. Afin de réaliser l’égalité femmes-hommes, il convient donc d’agir sur tous les fronts définis par les objectifs stratégiques de la Plate-forme d’Action de Pékin (ONU, 1995) :
 

1. Éliminer les rôles et stéréotypes de genre fondés sur un modèle patriarcal

2. Réaliser la justice économique et sociale pour les femmes

3. Promouvoir la position des femmes dans la prise de décision : vers la démocratie paritaire

4. Éradiquer la violence envers les femmes et mettre en œuvre les droits humains des femmes

     


    [ Pour en savoir plus le site en anglais de la commission de la condition de la Femme. ]

    [ Consultez les précédents Edito ]